Comment utiliser un éthylotest ?

Depuis quelques années, les éthylotests se trouvent de plus en plus facilement, en magasin et en ligne. Il est important de bien le choisir ; pour cela, nous vous conseillons de vous reporter à notre guide complet qui vous donnera toutes les informations nécessaires et un comparatif des meilleurs éthylotests électroniques.

Une fois que vous l’aurez choisis viendra le moment de l’utiliser correctement ! Pour vous y aider, nous avons listé ci-dessous toutes les informations importantes.

Comment fonctionne un éthylotest ?

comment-fonctionne-ethylotest

Il existe deux types d’éthylotests : chimiques et électroniques. Les premiers ne sont utilisables qu’une seule fois et vous donne une information binaire : en-dessous ou au-dessus du seuil légal autorisé pour conduire un véhicule. Les seconds vous donnent une mesure précise jusqu’au seuil, puis, pour la plupart des produits, l’information que vous avez dépassé ce seuil.

A lire aussi : éthylotest, que dit la loi ?

Comment utiliser un éthylotest ?

Tout d’abord, il vous faudra systématiquement lire la notice de vote éthylotest avant de procéder au test pour vous assurer un résultat optimal. L’alcootest mesure la concentration d’alcool présente dans l’air expiré, il vous faudra donc souffler dans l’appareil pendant environ 10 secondes pour obtenir un résultat fiable.

Avec un éthylotest chimique :

  • Vérifiez la date de péremption, si elle est dépassée, inutile de faire le test, le résultat ne sera pas fiable.
  • Préparer le tube. Selon les modèles, il faudra en briser les extrémités ou y exercer une pression.
  • Certain modèles contiennent des cristaux blancs (pour lutter contre l’humidité). Il faudra à ce moment-là les enlever.
  • Prenez une très grande inspiration et soufflez jusqu’à ce que le ballon soit rempli. Attention, vous devez le faire en une seule inspiration.
  • Placez l’embout en plastique qui testera l’air dans l’orifice prévu à cet effet. Reportez-vous à la notice pour être sûr de le mettre dans le bon sens.
  • Dégonflez doucement le ballon en le serrant entre vos mains, tout l’air doit passer dans le tube.
  • Il ne vous reste plus qu’à lire le résultat : si les cristaux restent jaunes, aucun problème, vous pouvez conduire ! Si une coloration verte apparaît, vous pouvez conduire si et seulement si elle ne dépasse pas la ligne rouge symbolisant le seuil légal.

Avec un alcootest électronique :

comment-se-servir-ethylotest-electronique

  • Veillez à utiliser un embout neuf, placez-le sur l’appareil.
  • Allumez l’éthylotest et laissez-le chauffer. Selon les modèles, cette étape peut prendre quelques secondes à quelques minutes.
  • Lorsque l’alcootest est prêt, il vous indique que vous pouvez commencer. Il faudra alors souffler pendant 10 secondes et en une seule inspiration pour que le test soit fiable.
  • Le résultat vous sera alors donné sur l’écran numérique, la plupart du temps en mg/L d’air expiré (le seuil légal est alors de 0,25).

A voir également : Le test de l’éthylotests NF Ethylec

Pour être sûr du résultat obtenu, il vous faudra également attendre 20 à 30 minutes après votre dernière gorgée de boisson alcoolisée si vous l’avez prise seule ou 1h après votre dernière gorgée si la consommation s’est faite au cours d’un repas. En effet, c’est à ce moment que la concentration d’alcool dans l’organisme sera maximale. Il est également conseillé d’entreposer et d’utiliser ce type d’appareil dans des températures n’allant pas en-dessous de -10°C et au-dessus de 40°C.